Newsroom

Décryptage

Pourquoi faut-il traiter différemment un petit d’un gros montant de financement ?

Pourquoi faut-il traiter différemment un petit d’un gros montant de financement ?

Lorsqu’il s’agit de financer un projet, la taille du montant à financer peut avoir un impact significatif sur la manière dont il est géré. En effet, le financement d’un « petit montant », c’est-à-dire inférieur à 3 millions d’euros, et celui d’un « gros montant », supérieur donc à 3 millions d’euros, nécessitent souvent des approches différentes. Dans cet article, nous verrons trois points sur lesquels il existe une différence de traitement entre un petit montant et un gros. Tout d’abord, il y a une différence de temps de processus, ce qui implique notamment la mise en place d’une structure plus simple et moins coûteuse. Enfin nous verrons que la taille du montant a aussi une importance sur financeur à impliquer.

1. Une différence de temps de traitement pour un petit et un gros montant de financement

Lorsqu’il s’agit de financer un petit montant, il est souvent préférable d’opter pour des solutions rapides et efficaces. Les projets de petite envergure peuvent nécessiter un financement immédiat pour répondre à des besoins urgents. Dans ces cas-là, les procédures administratives peuvent être simplifiées pour accélérer le processus de financement. Par exemple, les prêts à court terme ou les lignes de crédit peuvent être plus adaptés pour un financement rapide.

En revanche, le financement d’un gros montant nécessite souvent une planification plus poussée et des étapes plus longues. Les montants plus importants impliquent généralement des évaluations financières et des analyses de risques plus approfondies. Les procédures peuvent être plus complexes et nécessitent souvent l’intervention de diverses parties prenantes. Cela peut prendre du temps pour établir des partenariats et des accords de financement solides.

2. Une différence de structure afin de supporter les coûts

Le financement d’un petit montant peut être géré avec une structure plus simple et moins coûteuse. Les coûts administratifs associés à un petit montant peuvent être proportionnellement plus élevés si les mêmes procédures et processus complexes sont utilisés que pour un gros montant. Par conséquent, il est souvent préférable d’adopter des approches plus légères et moins onéreuses pour le traitement du financement d’un petit montant.

En revanche, le financement d’un gros montant nécessite souvent une structure plus solide et plus complexe pour supporter les coûts. Les projets de grande envergure impliquent généralement des dépenses plus importantes et peuvent nécessiter un financement à long terme. Cela peut nécessiter un temps de travail plus important ainsi que la mise en place de mécanismes de financement tels qu’une fiducie, l’émission d’obligations, ou encore la syndication. Une structure solide et robuste est nécessaire pour garantir la viabilité du projet sur le long terme.

3. Un type de financeur en fonction de la taille du montant de financement

Les différents montants de financement attirent souvent des types de financeurs différents.

Pour les petits montants, il est courant de faire appel à des sources de financement plus informelles, comme des prêts familiaux ou des investissements personnels. Certaines banques disposent aussi de divisions dédiées aux financements de plus petite envergure, avec des approches d’analyse adaptées et réduites. Les entreprises peuvent s’adresser à leur banque, en tant que client existant, les conditions sont souvent intéressantes.

Les petites entreprises peuvent également bénéficier de financements participatifs ou de microcrédits. De tels financeurs se basent sur une approche du risque statistique, en considérant que plus le nombre de lignes de financement attribuées est grand, plus leur risque est diversifié.

En revanche, les gros montants nécessitent souvent l’implication de financeurs institutionnels, tels que des banques, des fonds d’investissement ou des organismes gouvernementaux. Ces financeurs sont en mesure de mobiliser des ressources financières plus importantes pour soutenir des projets de grande envergure. Avant de s’engager dans le financement d’un projet de ce type d’envergure, les financeurs exigent généralement des garanties et des évaluations plus approfondies, avec une analyse des dossiers au cas par cas sans mutualisation du risque ni approche granulaire.

 

Il est donc crucial de traiter différemment le financement d’un petit montant par rapport à celui d’un gros montant. Les petites sommes nécessitent souvent des approches rapides et légères pour répondre à des besoins urgents, tandis que les gros montants demandent une planification approfondie et une structure solide pour soutenir les coûts associés. De plus, les types de financeurs impliqués diffèrent souvent en fonction de la taille du montant à financer. Chez Chetwode, nous comprenons ces différences et accompagnons les entreprises afin d’adapter la stratégie de financement en conséquence, et ainsi trouver le financement le plus adapté, et aux meilleures conditions pour les entreprises.

Enfin, il convient de noter aussi que si un besoin pour un petit montant se répète de manière récurrente, il y a la possibilité avec Chetwode 360 de mettre en place un programme de financement.

La revue de presse du financement industriel

Inscrivez-vous à notre newsletter

Julien Dufour

Cet article a été rédigé par Julien Dufour lors de son stage chez Chetwode en tant qu’assistant chargé d’affaires et étudiant en MSc Finance, Investment & Wealth Management à NEOMA BS. Il était par ailleurs candidat au CFA Level I.